D-Day Normandy 44

D DAY Normandy 44 indiancars

D-Day Normandie 2018D DAY Normandy 44 indiancars

Histoire, Hommage et souvenirD DAY Normandy 44 indiancars

On aurait pu croire que qu’en cette année qui précède le 75e anniversaire du débarquement en Normandie, la fréquentation serait moindre. Erreur stratégique, mon général ! On constate en effet depuis le 70e que l’engouement pour cette semaine dédiée à la mémoire de ce qui fut la plus grande opération militaire de tous les temps, va crescendo. Comme c’est de coutume, Indiancars ne pouvait que participer à ce qui ressemble fort à des grandes manœuvres avant 2019.D DAY Normandy 44 indiancars

Il n’y avait qu’à tenter de se rendre au parachutage sur la célèbre prairie de La Fière à Sainte-Mère-Église en ce dimanche 3 juin pour réaliser l’ampleur qu’à prit ce que dans la région on dénomme désormais le D-Day Festival (26 mai -10 juin). Des centaines de milliers de spectateurs étaient présent. Si les Normands sont évidemment de la partie, on parle toutes les langues dans la foule. La région des plages du débarquement de 1944 fait le plein d’Européens et de passionnés.D DAY Normandy 44 indiancars

Si l’on est parfois là en voisin parce qu’il fait simplement beau, une grande majorité s’est rendus en Normandie par intérêt pour l’histoire, l’hommage et le devoir de mémoire. Les différents camps de reconstitution ont fait le plein d’Arromanches à l’Est à Lessay sur la côte Atlantique au Sud-Ouest. On y prépare le terrain pour les C47 (ou Dakota), on y creuse PC et abris, on y plante les tentes pour la semaine qu’on va passer en famille ou entre copains des associations. Il reste à ouvrir une dernière fois le capot de sa Jeep pour que tout soit en ordre de marche pour aller en pèlerinage sur les plages, participer aux défilés et aux diverses commémorations, rencontres, bourses, pique-nique, projections et conférences. La semaine du D-Day ce n’est pas des vacances quand on est impliqué !D DAY Normandy 44 indiancars

Mais, outre ces classiques incontournables, de nombreux événements sont en train de prendre de l’ampleur. Ainsi les marches reproduisant “l’Exode“ ou la “Liberty March“ (Plus de 200 marcheurs en uniforme) à Carentan, les reconstitutions de combats (Batterie de Crisbecq), les parachutages en tenue d’époque attirent de plus en plus de figurants très engagés dans ce bon dans le temps imposé ce principe de mémoire.D DAY Normandy 44 indiancars

En ce qui concerne le rayon souvenir, il suffit de parler avec les vétérans pour découvrir en quelques minutes l’une des nombreuses pages de ce grand chapitre historique qu’ils ont vécu. Cette année, Vince, Dennis, George, Raymond, Boris, Franck… étaient encore aux avant-postes lors des défilés, commémorations et arboraient avec fierté leur légions d’honneur Françaises, quelquefois toute récente. Nos héros, parfois très fatigués (les plus jeunes avaient 16 ans en 1944), ne résistent pourtant pas lorsqu’il s’agit d’hymne national ou de chanter le Glory Alléluia repris en cœur lors d’un repas organisé en leur honneur. Mais, comme nous, certains fidèles de la terre Normande n’hésitent pas à s’évader, délaissant quelques heures le programme officiel, pour aller voir les jeunes sauter à Carentan et retrouver plus intimement ceux qui sont là, anonymes, en uniforme, pour les honorer.D DAY Normandy 44 indiancars

Nous aussi, on aime parcourir le bocage et les petites routes de la cote afin de découvrir pour vous les nouveaux centres d’intérêts, les belles initiatives, les bonnes adresses et ceux qui ont la même passion. On n’oubliera pas nos “Coups de gueules“ quand le côté business-Foire du trône prend l’avantage sur le respect ou quand l’administratif empiète sur cette liberté pour laquelle, ici bien comme sur tous les fronts, on s’est sacrifié il y a 74 ans.D DAY Normandy 44 indiancars

S’il est impossible de tout voir lors de cette semaine Normande et de tout faire rentrer dans quelques pages, vous trouverez dans les légendes-photos l’essentiel de nos découvertes et rencontres de cette 74e édition. Rendez-vous en 2019 pour célébrer dignement la mémoire de ces héros de la liberté.