Wrangler JL 2,2L TD

Jeep wrangler JL Indiancars

Jeep Wrangler JL 2.2L turbo diesel Rubicon

21TH CENTURY JEEP WRANGLER

 

Si la nouvelle Jeep Wrangler JL arbore globalement les mêmes caractéristiques que la JK (2007- 2017), l’icône de la marque de Toledo entre de pleins pieds dans le 21e siècle en répondant via de nouvelles motorisations aux normes imposées aujourd’hui à l’automobile. L’icône Jeep en profite pour s’offrir de quoi séduire les inconditionnels de l’offroad purs et durs, comme ceux qui voient dans cette Wrangler le vrai 4×4, héritier d’une légende de l’automobile.

La Jeep fait partie de la légende de l’automobile au point que ce nom est devenu générique à travers le monde. Mais, pas question de confondre une Wrangler avec n’importe quel 4×4. L’identité de la marque Jeep c’est bien cette Wrangler, héritière de la Willys (ou la Ford) qui débarqua sur la côte Normande en 1944. Véhicule symbolisant la liberté retrouvée, elle deviendra vite la compagne du fermier puis celle de nos loisirs. Aussi, pas question pour la marque US (appartenant désormais au constructeur FCA) de sacrifier la Wrangler sur l’hôtel de normes draconiennes actuelles. La Wrangler fait de la résistance dans sa nouvelle version que seul l’aficionados de la marque de Toledo distinguera.Jeep wrangler JL Indiancars

En effet, Si la nouvelle Jeep Wrangler JL arbore globalement les mêmes caractéristiques que la JK (2007- 2017), cette 4e génération bien contemporaine entre de pleins pieds dans le 21e siècle. Succédant à la JK, cette mouture 2018, baptisée JL, arrive avec son lot d’innovations sans y laisser son âme de baroudeuse.Jeep n’en restera pas là, puisque la JL deviendra Hybride rechargeable à partir de 2020, tout en se faisant aussi Pick up, une version utilitaire que l’on attend tous. En attendant, à nous cette Wrangler 2,2L turbo diesel qui avec la version 2,0L turbo essence, seront les seules motorisations offertes officiellement en France.

Le nouveau bloc 2,2L turbo diesel associé à une boîte automatique 8 rapports font de cette Wrangler 2018 une Jeep dynamique et efficace

Jeep wrangler JL Indiancars

L’aventurière du 21e siècle

Dans un premier temps le look de sa grille de calandre à sept fentes un peu plus larges, des optiques avant à Leds et un aérodynamisme un peu plus avantageux, rajeunissent le concept. Mais, alors que la Wrangler conserve la modularité et l’habitabilité offerte par la version Unlimited (5 portes), boostée ici par quelques centimètres, l‘essentiel se trouve dans le cockpit et sous le capot. A bord, c’est évidemment le nouveau tableau de bord qui attire l’œil. Si le nouveau design de celui-ci est là pour vous faire craquer, ce n’est pas une simple présentation avantageuse qui nous attend mais bien une Jeep moderne avec son lot de connectivité, d’interactivité. Cela passe évidemment par un écran tactile (jusqu’à 8,4’), alors que climatisation bi zone, sièges (cuir) chauffants ou la nouveauté offerte par un toit ouvrant électrique (sur hard top), apportent le confort d’un 4×4 bien actuel.Jeep wrangler JL Indiancars

Performante et efficace la légende

La clé reconnue par la Jeep, il suffit de pousser sur “Start“ pour que s’éveille le nouveau 2,2L Mutijet II. Ce bloc diesel à turbo à géométrie variable est sensé nous assurer 200 ch et 450 Nm de couple. Habitué au vénérable 2,8L CRD, qu’en est-il de cette composante fondamentale ? Le “downsizing“ moteur (réduction de la cylindrée) sur un Wrangler avait de quoi effrayer plus d’un Jeeper.

Après seulement quelques minutes, nous voici rassuré. En effet, le couple formé par ce moteur et la nouvelle boîte (ZF) automatique à 8 rapports fait merveille. Sur les petites routes autrichiennes, la Jeep se pilote comme un SUV et si les pneumatiques Mud terrain BF Goodrich montés pour l’occasion sur notre version Unlimited Rubicon font qu’une certaine souplesse dans les mouvements de caisse persiste, elle disparaît lorsque l’on se retrouve à bord de la version Sahara équipée de pneus mixtes M+S (prévu d’origine). Côté accélération, le 0-100 km/h en 10s et des poussières est dans la norme pour un 4×4 affichant 2 200 kg sur la balance et c’est bien le dynamisme de cette nouvelle Wrangler qui reste la bonne surprise de cet essai routier.Jeep wrangler JL Indiancars

Mais, les montagnes environnantes du Jeep Camp nous attendaient pour le grand moment de vérité. Une fois dans la forêt, domine l’ambiance est à la Jamboree, véritable culture US de la balade en Jeep. La largeur de la voie élargie de 6 cm, la possibilité de rouler en 4×4 ou en “part time“ (une première considéré comme “4×4 permanent“), offre encore aux futurs possesseurs de la Wrangler de quoi s’évader des grands axes sans arrière-pensées et surtout sans jouer constamment du levier de transfert. La version Rubicon reste évidemment la mieux armée pour jouer les baroudeurs avec ses blocages avant/arrière, ses barres stabilisatrices déconnectables et une réduction ultra courte (4.0 :1). Ici, l’ensemble moteur/boîte fait encore merveille en offrant un couple fabuleux et des passages de rapports imperceptibles, donc sans à-coups ou reprises d’adhérence, toujours néfastes pour la mécanique autant que pour la motricité.Jeep wrangler JL Indiancars

La Wrangler JK est morte, vive la nouvelle JL ! C’est la conclusion que l’on peut tirer de cet essai en conditions réelles. S’il ne fut pas question de jouer du croisement de pont à outrance lors de cette échappée belle, Génération ne peut que valider cette nouvelle motorisation 2,2L Turbo diesel. Elle aura l’avantage de jouer sur les économies avec des consommations revues à la baisse. L’arrivée de l’Adblue était incontournable, tout comme l’arrivée de l’hybride rechargeable. Pour ceux parmis les Jeepers qui ne jurent que par l’essence, nous reviendront certainement sous peu sur la version 2,0L turbo qui nous promet quelques 270 ch (Début 2019). Jeep prévoit des ventes partagées à 50/50% entre essence et diesel avec une majorité de version Unlimited (environ 65%). Quant aux irréductibles du 3,6L V6 Pentastar, la déception sera certainement grande sachant que cette motorisation n’est pas prévue pour le marché Français si spécifique fiscalement. A ce sujet, aujourd’hui aucune information sur les futurs tarifs n’est disponible et il en va de même au sujet des équipements standards. Les versions proposées seront évidemment les classiques Sport, Sahara (et Overland) et Rubicon.Jeep wrangler JL Indiancars

Wrangler JL 2.2L TD Rubicon Unlimited

MOTEUR:  Type Multijet II, 4 cylindres en ligne turbo diesel “Direct Injection Common Rail“, 4 soupapes par cylindres

Cylindrée [cm3] : 2 143 cm3

Puis. max. [ch. à tr/mn] : 200 ch/ 3 500

Couple maxi [Nm à tr/mn] : 450 Nm/ 2 000

Boîte de vitesses : Automatique 8 vitesses

Transmission : 4×2, 4×4 “auto“ et “part time“, transfert 2 rapports, essieux rigides, système Rock-Trac (avec blocages de différentiels avant et arrière, barres stabilisatrices déconnectables électriquement)

Réduction : 4.0 :1

Aides électroniques de sécurité : ESC, ERM, Park assist, 4 airbags

Nbre de portes/places : 4/5

Suspension AV/AR : Ressorts Hélicoïdaux, amortisseurs oléopneumatiques

Pneus/Jantes : BF Goodrich KM2 265/75 x 17 (pour notre essai) / Alliage

Dimensions/Capacités

L/l/h [mm] : 4 882/1 894/ 1 901

Empattement [mm] : 3 008

Garde au sol [mm] : 252

Angle de progression (avant/ central/ arrière, en degrés) : 36/31.4/20.8

Passage de gué (mm) : 760

Poids à vide [kg] : 2 207

Poids tractable : 2 495

Vitesse maximale [km/h] : 160

0 à 100 km/h (s) : 10,3

Réservoir carburant (L) : 81

Réservoir Adblue (L) : 18,9

Consommation constructeur (l/100 km) :

Mixte/urbain/extra urbain : 7,9/ 10,3: 6,5

Emission CO2 Mixte/Urbain/Extra-urbain (g/km) : 209/ 273/ 172